PERÇAGE

-

ENFANTS

Perçage d’oreilles d’enfant

underline

Nous perçons seulement les oreilles pour tout enfant de 15 ans et moins et l'autorisation parentale obligatoire en magasin.

Nous perçons avec une aiguille stérile à usage unique. Nous n'utilisons pas de punch! Pour plus d'informations sur le punch, veuillez lire les textes qui suivent.

Nous perçons lorsque l'enfant est en âge de le demander par lui-même. 

Nous fonctionnons par rendez-vous pour les perçages d'oreilles pour tout enfant de moins de 10 ans. Veuillez nous téléphoner pour prendre un rendez-vous.


 

Perçage d’oreilles de bébé

underline

À titre de studio professionnel, le Studio Zen Tattoo ne perce pas les oreilles de bébé. Nous perçons les enfants à partir du moment où ils sont en âge de demander cette modification corporelle par eux-mêmes. Nous comprenons qu’au Québec, cette pratique est très courante et souvent banalisée. Par contre, nous avons choisi de prendre position comme plusieurs pays d’Europe, c’est-à-dire de ne pas percer les oreilles de bébé. "Percer un trou dans une oreille constitue à nos yeux une blessure corporelle, et une atteinte à l’intégrité de l’enfant au même titre que la circoncision", déclare Wolfram Hartmann, le président de l’organisation de la Fédération allemande des pédiatres.

Le but du texte qui suit est de simplement conscientiser les parents ou les parents à en devenir qui viendront à songer à faire percer les oreilles de leur bambin : Quel est le but d’apporter une modification à son petit corps alors qu’il ne l’a pas demandé? Parce que c’est mignon? Parce que les parents sont tannés de se faire demander si c’est une petite fille ou un petit garçon? Parce que notre société québécoise impose un sexe à l’enfant dès son jeune âge?

Processed with VSCO with v7 preset
underline

Plusieurs parents peuvent penser que c’est le meilleur moment pour le faire, alors qu’ils sont encore tous petits, puisqu’ils ne se souviendront pas de la douleur, mais à la base, le perçage de lobe n’est pas un perçage très douloureux : c’est moins douloureux que de se cogner le petit orteil!

Percer un bébé créer un moment d’affolement chez l’enfant qui hurle et qui panique, car il ne comprend pas ce qui se passe. Donc pourquoi ne pas faire de cette expérience un souvenir agréable? Lorsque l’enfant vient en magasin, il choisit ses bijoux, regarde l’emplacement du perçage et se fait percer. Ce sont toutes les décisions que l’enfant prend par lui-même qui rendent cette expérience très enrichissante et positive. C’est donc beaucoup plus simple de percer des enfants consentants, car, par expérience, ils n’ont jamais mal et ne pleurent pas. Il ressorte du studio avec un gros sourire et un suçon!

Plus de risques pour la santé!

underline

Il ne faut pas oublier qu’à la base, un perçage est une plaie ouverte. Bien que les risques soient faibles, ça ne veut pas dire qu’ils n’y en a pas. Les bébés auront tendance à toucher leurs oreilles, avec leurs mains « sales », dû aux picotements provoqués par le perçage, et cela peut compliquer la guérison si les perçages ne sont pas nettoyés plusieurs fois par jour par les parents.

guillaume-jaillet-401049-unsplash

Des perçages non-égaux!

underline

Vos trous d’oreilles sont asymétriques et inégaux? C’est souvent le résultat de perçages fait trop jeunes! Inutile de mentionner qu’en grandissant, la peau bouge. Il en va de même pour les oreilles. Votre bébé est au tout début de sa croissance et son corps changera au fil des années. Il se pourrait donc que les deux trous finissent par être inégaux et asymétriques. Ainsi, le jour ou votre enfant voudra des deuxièmes trous, cela compliquera la symétrie par rapport aux premiers qui ont été faits.

De plus, lors du perçage initial, le bébé aura aussi tendance à vouloir bouger parce que les parents devront le tenir d’une façon inconfortable en plus d’être pris d’un moment de panique puisqu’il ne sait pas ce qui se passe. Les chances que les trous soient inégaux à ce moment-là seront grandes, et en grandissant cela pourrait être pire pour les mêmes raisons qui ont été mentionnées au début de ce paragraphe.

Non au punch!

underline

Souvent, les perçages de lobes de bébé seront faits dans une bijouterie, et l’outil utilisé sera le fameux « punch ». Contrairement à l’aiguille, le punch n’est pas un outil de perçage conforme aux normes de salubrité; il ne peut être stérilisé au complet, et étant donné qu’il est majoritairement constitué de plastique et de métal non-stérilisable, il ne pourrait pas passer un cycle à l’autoclave sans fondre ou briser. Même que les endroits qui percent les oreilles au punch, ne font que nettoyer à l’alcool à friction (l’alcool ne stérilise pas!). Cela veut donc dire que vous risquez d’exposer votre enfant à des maladies transmissibles par le sang.

Déjà que les bébés en bas âge ont un système immunitaire faible, vous ne voudriez pas risquer de mettre la santé de votre enfant en péril pour une décoration corporelle qu’il n’a pas demandée à avoir. De plus, le fusil de perçage ne fait pas de trou dans la peau, mais la déchire et pousse cet excédent de peau à l’arrière du lobe, ce qui est plus difficile à faire guérir que lorsque l’on effectue un perçage à l’aiguille.

À titre de studio professionnel, nous perçons uniquement à l’aiguille! Tels que mentionnés dans les milliers d’articles qu’on retrouve sur internet, les perçages faits à l’aiguille enlèvent un morceau de peau ce qui lui laisse de la place pour cicatriser uniformément autour du bijou au lieu d’avoir un excédent de peau qui crée des boules de chair appelées communément chéloïdes. À noter qu’un perçage à l’aiguille est moins douloureux qu’un perçage au punch et guérit beaucoup mieux.

Finalement, il est important de comprendre que le fameux « punch » a été créé pour mettre un tag de plastique sur l’oreille des vaches et des bovins. Ce n’est donc pas un outil conçu pour le perçage d’oreilles, que ce soit pour les bébés, les enfants ou les adultes.

underline

En conclusion, nous espérons que ces points vous permettront d’y réfléchir à deux fois avant de décider de faire percer les oreilles de votre bébé. Ce n’est pas quelque chose d’urgent, vous pouvez attendre que votre enfant vous le demande, et s’il ne vous le demande jamais, vous ne lui aurez pas imposé des cicatrices permanentes!